Préparation du terrain pour l’hiver

Si vous êtes nouvellement propriétaire d’un joli arbre, il est important de savoir quoi faire et comment le faire pour bien le préparer pour l’hiver.

Protéger le tronc

Cette étape est bien importante afin d’éviter de mauvaises surprises à la reprise des végétaux au printemps. La vie extérieure continue et nos petits rongeurs sont à la recherche de nourriture. La neige est un excellent isolant pour ces bêtes et ceux-ci se fraient des chemins sous la neige afin de chercher le prochain festin. L’écorce de votre arbre fait partie du menu. En y apposant un protège tronc en carton fait maison, ou encore une spirale de PVC en vente ici même, vous leur compliquez la tâche pour atteindre le tronc de votre arbre. Ils iront voir ailleurs. Assurez-vous que cette protection est bien installée et ils iront voir ailleurs.

Nettoyer le terrain a l’automne est également une solution complémentaire. Les plantes mortes, les restes du jardin, tout peut y rester et ce sera alors le joyeux festin des bestioles. Ceci étant dit, ça ne veut pas dire que votre terrain sera propre et prêt dès la fonte de la neige. Cependant, la nature est tellement bien faite que lorsque les plantes se décomposent, elles laissent derrière elles les nutriments essentiels dont elle a besoin pour revenir en beauté pour l’été.

Le manteau d’hiver du système racinaire, le paillis !!

Que vous aimiez ou non le paillis, sachez que son rôle est plus qu’important les deux premières années après une nouvelle plantation. C’est l’isolant hivernal du système racinaire. Pensons à un lac gelé. Les premiers pouces/pieds sont bien gelés et il y a encore de l’eau sous cette glace.  Alors le sol gèle en surface, tout comme la glace sur le lac. Donc, si on revient à notre nouvelle plantation, il est clair que le système racinaire de celui-ci n’est pas aussi imposant et profond que ses congénères de la forêt, qui y sont bien établis. C’est pourquoi, on veut l’aider en ajoutant un isolant. Vous ne trouvez plus de paillis, vous n’avez pas envie d’acheter du paillis, peu importe la raison, sachez que les feuilles mortes feront un travail tout aussi efficace.

Ici, on vous l’explique en image!

Quand couvrir ses arbres, arbustes, haie de cèdres, etc. Et comment?

La première question à se poser est, sont les plus gros bancs de neige l’hiver ? Est-ce que le chasse-neige enterre vos végétaux? Lorsque vous déneigez votre toiture, est-ce que ça tombera là où vous aurez planté votre petit dernier? Si vous répondez oui à ces questions, vaudrait peut-être mieux les protéger afin d’éviter qu’une accumulation importante de neige brise les branches. Il existe des clôtures conçues pour attacher vos végétaux. Si vous avez de petits arbustes, il existe des protections en forme de cône. Attention avec ceux-ci, il est bien important d’attendre qu’il n’y ait plus de température chaude et que le sol soit couvert d’une couche de neige. Ce genre de protection n’offre pas beaucoup d’aération et vos végétaux risquent de suffoquer et ne pas se réveiller.

Finalement, on s’assure que notre arbre ne manque pas d’eau avant l’hiver. Même s’il semble bien endormi, il y a encore de la vie là-dedans. Les conifères ont spécialement besoin d’un bon arrosage avant l’hiver. Si cette étape est bien effectuée, les chances d’une belle reprise seront de votre côté.